Passer au contenu
Maintenant disponible ! «Guide pratique de théologie biblique» de Michael Lawrence

Maintenant disponible ! «Guide pratique de théologie biblique» de Michael Lawrence

«Guide pratique de théologie biblique» de Michael Lawrence est maintenant disponible.

* * *

Ce livre s’adresse aux personnes qui se passionnent pour le ministère dans l’Église locale. Il n’est pas dédié aux théologiens et aux universitaires (bien que j’espère qu’ils le liront et l’apprécieront). Ce livre est dédié aux pasteurs et aux responsables d’Église qui ne se souviennent même pas de la dernière fois où ils ont eu une discussion au cours de laquelle ils ont employé des mots tels que «compatibilisme» ou «théodicée», mais qui chaque semaine doivent aider quelqu’un à comprendre pourquoi nous nous donnons la peine de prier si Dieu sait déjà tout, ou pourquoi Dieu ne leur permet pas de concevoir un enfant ou de trouver un emploi. En d’autres termes, c’est un livre pour des gens comme moi.

Il est destiné à des gens tels que l’un de mes collègues anciens de l’Église qui déjeunait récemment dans un restaurant avec un ami. Cet homme avait perdu son emploi lors de la dernière crise économique, sa voiture était tombée en panne quelques jours auparavant et il voyait son compte d’épargne se vider à vue d’œil.

Or, il avait écouté des prédicateurs à la télévision. Ces derniers avaient promis que Dieu lui accorderait des bénédictions matérielles s’il avait la foi. Il a précisé à mon collègue: «Tu sais, comme dans le Deutéronome, où Dieu dit qu’il nous bénira dans nos maisons et dans nos champs si nous le suivons.»

Comment mon collègue ancien aurait-il dû répondre? Le Deutéronome promet-il aux chrétiens que Dieu nous bénira dans la ville, qu’il nous bénira à la campagne, qu’il nous bénira quand nous arriverons et nous bénira quand nous partirons? Si vous avez une Bible à proximité, regardez 

les premiers versets du chapitre 28 du Deutéronome. Vous verrez que ce passage promet effectivement de telles bénédictions aux Israélites. Et les bénédictions mentionnées ne désignent pas des sensations spirituelles qui réchauffent le cœur. Les bénédictions que Dieu promet impliquent des greniers pleins et des familles fécondes, la louange de la part des nations et le respect de la part des ennemis. Une vie géniale, en somme!

Mais ces promesses sont-elles vraies pour les chrétiens? Le chrétien au chômage peut-il s’attendre à ce que Dieu lui fournisse rapidement un emploi si le chrétien a suffisamment de foi ? Qu’en est-il du couple stérile qui désire avoir des enfants ? Devrions-nous leur dire: «Vous devez juste croire et Dieu vous donnera l’enfant que vous désirez»? Ou bien les bénédictions que Dieu a promises à Israël préfigurent-elles simplement l’héritage promis pour l’éternité aux chrétiens qui croient en l’Évangile?

La réponse à ces questions concerne directement la façon dont mon collègue ancien aurait dû réconforter son ami au chômage. Elle influence la façon dont vous et moi devrions servir les gens qui nous entourent.

Je ne vous dirai pas tout de suite ce que mon collègue ancien a répondu à son ami (nous reviendrons sur cette histoire à la fin du livre). Mais cette anecdote illustre la prémisse de ce livre: notre théologie détermine la forme et le caractère de notre ministère. La théologie est le passage d’un texte des Écritures à son application dans notre vie aujourd’hui.

* * *

« Michael Lawrence nous livre un exposé clair et passionnant sur la façon dont la théologie biblique nous conduit à ajuster notre vision du monde à celle de Dieu. Il nous invite à nous retrousser les manches pour œuvrer avec enthousiasme, en gardant les yeux vraiment sur Jésus-Christ. Les appuis doctrinaux (principes de typologie, notion d’alliance, plan et souveraineté de Dieu, etc.), denses mais présentés de façon concise, sont agrémentés de nombreuses et stimulantes illustrations pratiques (homilétique, relation d’aide, mission, s’occuper des pauvres, etc.), comme toujours chez 9Marks. Nous disposons là d’un manuel vivant et accessible, qui sera précieux pour tous les responsables d’Églises et utile pour chaque chrétien. »
– Frédéric Bican, pasteur de l’Église Action Biblique de Grasse ; président de l’Action Biblique France ; chargé du cours de bibliologie à l’Institut Biblique de Genève

« Michael Lawrence a encore une fois réussi à joindre la théorie et la pratique ! Non seulement ce livre amène le prédicateur à désirer prêcher la Parole sainement en reconnaissant le fil conducteur de la rédemption, mais il démontre également l’impact que cela aura sur le cœur de la congrégation ! »
– Michael Caron, pasteur à l’Église Évangélique Baptiste de Shawinigan-Sud ; partenaire du ministère 9Marks pour la francophonie

« La théologie biblique, lorsqu’elle est correctement enseignée et prêchée, contribue directement à la vie de l’Église. Je suis donc très heureux que cet ouvrage de Michael Lawrence soit enfin disponible en français. L’auteur y propose une bonne introduction au sujet, mettant ainsi en lumière la croix du Christ et l’Église locale. Je le recommande fortement. »
– Dieudonné Tamfu, Ph. D., pasteur, Église Baptiste Bethléem, Yaoundé, Cameroun ; professeur adjoint de Bible et théologie, directeur du site d'extension du Cameroun, Bethlehem College & Seminary

« Je me réjouis de la parution de cet ouvrage qui, s’il peut sembler relativement succinct pour un thème aussi dense, va droit au but et offre un débouché pratique aux grands enjeux de la théologie biblique. Michael Lawrence réussit le tour de force de proposer une méthodologie claire, un survol synthétique des principaux thèmes du canon biblique, ainsi que des applications pertinentes pour l’Église locale. Je recommande ce livre sans réserve ! » 
– Guillaume Bourin, pasteur ; auteur du livre Je répandrai sur vous une eau pure ; fondateur du blog Le Bon Combat ; directeur de l’Institut Biblique #Transmettre

* * *

Michael Lawrence (Ph. D., University of Cambridge ; M. Div.,  Gordon-Conwell Theological Seminary) est le pasteur principal de la Hinson Baptist Church à Portland, en Oregon. Il est également membre du conseil de The Gospel Coalition. Lui et sa femme, Adrienne, ont cinq enfants.

Article précédent Le livre qu'Edward Welch trouve utile, même après la 5e lecture
Articles suivant Pourquoi Kevin DeYoung a écrit le livre Les hommes et les femmes dans l'Église