Passer au contenu

La Bonne Nouvelle presque oubliée

19,95 $ - 19,95 $
19,95 $
19,95 $ - 19,95 $
19,95 $

Si comprendre la Bible est pour vous un défi comparable à l’exploration de l’Amérique à pied, c’est-à-dire un projet intéressant, mais colossal et particulièrement long, pourquoi ne pas utiliser le Catéchisme de Heidelberg comme une carte routière ?

Le Catéchisme de Heidelberg, publié en 1563, se présente surtout sous la forme d’un commentaire de trois textes : le symbole des Apôtres, les dix commandements et le Notre Père.

À l’instar d’une carte routière, le Catéchisme de Heidelberg peut vous aider à mieux comprendre la Bible en vous indiquant ses principaux points d’intérêt et en vous conduisant aux plus belles et plus importantes vérités de notre foi. Les chrétiens s’y réfèrent depuis des siècles. Après la Bible, Le Voyage du pèlerin de John Bunyan et L’Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis, le Catéchisme de Heidelberg est le livre le plus largement diffusé dans le monde.

Comme le dit si bien Kevin DeYoung : « La chose qui est plus difficile à faire que de trouver la vérité, c’est de ne pas la perdre. » La Bonne Nouvelle presque oubliée nous ramène à la Bonne Nouvelle – l’Évangile – dans toute sa gloire.

Feuilleter les premières pages

Auteur

Kevin DeYoung (Ph. D., University of Leicester) est le pasteur principal de la Christ Covenant Church à Matthews, en Caroline du Nord. Il est également professeur associé de théologie systématique au Reformed Theological Seminary. Kevin est l’auteur de nombreux livres, dont Vie de fou, La faille dans notre sainteté et La grâce définie et défendue. Lui et son épouse, Trisha, ont neuf enfants.

Recommandations

« J’apprécie beaucoup cet auteur, dont je partage complètement les avis. J’ai eu la joie de le connaître et de suivre son enseignement lors du séminaire d’Évangile 21 à Genève en 2016. Depuis, j’ai acheté, lu et beaucoup aimé tous ses livres qui ont été publiés en français. Quelle idée géniale que de revisiter le catéchisme de Heidelberg. Kevin DeYoung, avec sa plume dynamique, sensible et précise, remet à l’honneur ce catéchisme vieux de 500 ans en y ajoutant des commentaires pertinents, utiles et indispensables pour nous aujourd’hui. Il nous présente un ouvrage profondément biblique et bien articulé d’un point de vue théologique. De l’or en barre, comme nous disons chez nous ! »
– CHARLES BURGUNDER, pasteur à l’Église évangélique libre, Colombier, Suisse ; enseignant et théologien à Startup Ministries ; membre de l’AFETE (association francophone européenne des théologiens évangéliques)

« C’était avec mes enfants adolescents que j’ai lu pour la première fois ce commentaire de Kevin DeYoung sur le célèbre Catéchisme de Heidelberg. En lisant ensemble quelques paragraphes chaque matin, nous avons pu comprendre les richesses de son enseignement systématique des vérités évangéliques. DeYoung possède cette capacité particulière de pouvoir autant illuminer l’esprit des adolescents qu’enrichir la foi de leur père-pasteur. »
– BERNARD WESTERVELD, pasteur, Église réformée St-Marc, Québec

« Le catéchisme de Heidelberg est d’une importance et d’une beauté singulières. On l’a utilisé pour l’instruction des enfants ; on l’a publié pour présenter officiellement aux autorités et aux Églises la doctrine réformée ; on a prêché chaque dimanche soir, en plus du sermon matinal, sur chacun des 52 dimanches de ce document ; des pères de famille ont conduit des cultes dans leur foyer pendant des siècles en utilisant ce précieux outil ; des commentaires, d’une précision doctrinale fine, ont été rédigés sur ses formulations. Ce texte si riche d’histoire et de vérité est pourtant écrit avec simplicité et presque avec poésie. La première réponse et la dernière réponse me semblent particulièrement splendides. En toutes choses, c’est donc un texte qui cherche à faire honneur au glorieux Évangile. Quelle joie de voir Kevin DeYoung reprendre le flambeau et transmettre encore à notre époque un tel outil, presque oublié. Qu’il plaise à Dieu de bien vouloir bénir les Églises et les foyers par ce commentaire ! Que ce livre puisse contribuer à faire redécouvrir ce catéchisme et, par ce moyen, à faire encore resplendir l’Évangile. »
– MAXIME GEORGEL, fondateur du blog www.parlafoi.fr

« Dans une culture de la nouveauté, DeYoung nous invite à redécouvrir le catéchisme de Heidelberg dans un commentaire qui déborde d’applications pour notre vie chrétienne. Dans un style clair et agréable, il nous présente la théologie vivante du catéchisme, qui ne cesse de nous émerveiller devant le Dieu de l’Écriture. »
– YANNICK IMBERT, professeur d’apologétique, Faculté Jean Calvin

« Je ne saurais exagérer la qualité de ce livre. C’est un cours biblique intensif dont l’enseignement change la vie, un coup de pied pour l’endormi, une transfusion de sang pour l’anémique spirituel, un repas consistant pour le croyant mûr – et bien plus : écrit comme une conversation, mordant lorsque nécessaire, rempli de l’Évangile, et clair. La Bonne Nouvelle presque oubliée a tout pour lui : honnêteté, vérité, grâce, franc-parler, encouragement, sagesse et espérance. Vous ne regretterez peut-être pas de ne pas être hollandais, mais il vous fera certainement sentir qu’être chrétien est la chose la plus merveilleuse au monde, aujourd’hui ou n’importe quel jour ! »
– SINCLAIR B. FERGUSON, pasteur principal, First Presbyterian Church, Columbia, Caroline du Sud

« Je suis sûr que ce livre sera le meilleur sur le Catéchisme de Heidelberg que je ne lirai jamais. En tout cas, c’est le premier. »
– C. J. MAHANEY, président de Sovereign Grace Ministries

« Depuis plus de 400 ans, les chrétiens de confession réformée ont tiré une riche connaissance biblique du Catéchisme de Heidelberg (1563) et y ont trouvé un immense réconfort. Le commentaire concis de Kevin DeYoung sur cette confession bien-aimée est excellent, rempli de sagesse et pertinent pour les chrétiens de notre temps. Dans ce livre, le lecteur ne trouvera rien de moins qu’une célébration de la beauté du Christ et de la gloire de l’Évangile. »
– SCOTT M. MANETSCH, professeur associé d’histoire de l’Église et de pensée chrétienne, Trinity Evangelical Divinity School

« Lorsque j’étais adolescent, les mardis soir étaient réservés au catéchisme. J’allais à l’église, et sous l’autorité du pasteur, j’étudiais et je mémorisais ce que j’appelais avec affection “le bon vieux Heidelberg”. Les vérités profondes contenues dans ce document ont assuré un solide fondement à ma foi croissante. Même adolescent, j’ai réalisé qu’au cœur même du Catéchisme de Heidelberg se trouve l’Évangile de Jésus-Christ. Et pourtant, j’avoue qu’il s’est passé bien des années depuis que je l’ai étudié pour la dernière fois. Dans La Bonne Nouvelle presque oubliée, Kevin DeYoung dépoussière ce vieux catéchisme et démontre qu’il est aussi pertinent aujourd’hui qu’il y a 450 ans. Les vérités qu’il contient sont sans âge, l’encouragement qu’il offre inchangé. Je remercie Kevin de présenter ce vénérable document à une nouvelle génération de croyants. Puissent-ils trouver espérance et joie dans celui qu’il célèbre. »
– TIM CHALLIES, pasteur au sein de Grace Fellowship Church, Toronto ; cofondateur de Cruciform Press

« Comme l’écrit Kevin DeYoung, “l’Évangile résumé dans le Catéchisme de Heidelberg est glorieux”. Je ne saurais être plus en accord. Et ma prière est que les réflexions de DeYoung sur le Catéchisme, réflexions souvent fantaisistes, toujours pertinentes et invariablement accessibles, aident beaucoup de gens à avoir un meilleur aperçu de ce glorieux Évangile. »
– GARY PARRETT, professeur de ministères éducatifs et de louange, Gordon-Conwell Theological Seminary

« Le Catéchisme de Heidelberg et l’un des documents les plus importants issus de la Réforme. Sur 129 questions-réponses, il développe une théologie, une piété et une pratique chrétiennes essentielles. Les chrétiens tout comme les assemblées tireront de grands avantages à découvrir cette ressource classique et nous sommes tous reconnaissants pour l’introduction superbement accessible à cette ressource que nous offre Kevin DeYoung. »
– R. SCOTT CLARK, professeur d’histoire de l’Église et de théologie historique, Westminster Seminary California

« DeYoung a donné un second souffle à un vieux catéchisme. Ce livre constitue une introduction et une explication merveilleusement claires et contemporaines au Catéchisme de Heidelberg. Il est intéressant, bien illustré et fondé sur la Bible. Je prévois de le recommander à ceux pour qui le Catéchisme est nouveau et à ceux qui cherchent à le lire avec de nouveaux yeux. C’est un cadeau pour l’Église contemporaine. »
– THOMAS GROELSEMA, pasteur principal, 1st Byron Center CRC

Table des matières

Préface
Introduction : Dénicher les trésors du Heidelberg

1. Réconfortez mon peuple, oui, réconfortez-le ! dit votre Dieu
2. La misère aime la compagnie
3. C’est vraiment grave
4. Nous aimons la justice, Dieu aussi
5. Pas néanmoins deux personnes, mais un seul Christ
6. Le substitut qui satisfait
7. La vraie foi
8. La doctrine la plus importante à laquelle on ne pense jamais
9. Ton Père est Dieu
10. Toutes choses viennent de sa main
11. Qu’y a-t-il dans un nom ?
12. L’oint
13. Son Fils et notre Seigneur
14. La virginité essentielle
15. Un serviteur souffrant pour ses brebis
16. La mort et l’enfer
17. La pertinence de la résurrection 
18. La fin oubliée
19. Le retour du Roi
20. Le Saint‑Esprit : divin, réconfortant et éternel
21. L’Église de ceux qui sont considérés comme justes
22. Meilleur que la veille
23. La doctrine mère
24. Atteindre une faible estime de soi
25. Les signes visibles de la grâce invisible
26. Pur ! Pur !
27. Un hardi baptiseur d’enfants
28. « Aussi certainement »
29. Une réelle présence ?
30. La sainte cène et la messe : quel fossé les sépare ?
31. Les clés du royaume
32. Faut-il pécher pour que la grâce abonde ?
33. Mortification et résurrection
34. Trouver son plaisir dans la loi et dans l’Éternel
35. Une image ne vaut pas toujours mille mots
36. C’est du coeur que la bouche parle
37. Les serments sont-ils toujours mauvais ?
38. Un jour de repos
39. Le passage à l’âge adulte et le respect de l’autorité
40. Tuer en toute impunité
41. Des épées pour combattre la lubricité
42. La justice et la générosité
43. Ça fait mal
44. Convoitise ou contentement ?
45. Le pourquoi, le comment et le quoi de la prière
46. Dieu est nécessairement Père
47. Commencer par le début
48. Le royaume et le Roi
49. Prompt à marcher
50. Ne pas prier est de l’incrédulité
51. Recevoir et donner
52. « C’est sûr et certain ! »

Épilogue : Le fond et la forme
Remerciements

Détails

Titre originalThe Good News We Almost Forgot
Auteur : Kevin DeYoung
Édition : La Rochelle
Parution : mai 2022
ISBN : 978-2-924895-53-5
Pages : 295
Dimensions : 6"x9"
Format : broché
Poids : 402 g