Sans Adam, pas d'Évangile (eBook)

Impact
2,99 $
**eBook en format ePub, Kindle et PDF**
------------------------
Vous avez besoin d'aide pour lire nos eBooks ?
CLIQUEZ ICI

Plusieurs ont exprimé leurs doutes et ont rejeté l’enseignement biblique selon lequel les humains descendent d’un couple originel, Adam et Ève. Certains vont jusqu’à affirmer que ces doutes sont compatibles avec la foi chrétienne. Mais cela est-il possible ? Richard Gaffin nous montre que cette idée sape toute l’histoire de la rédemption enseignée dans l’Écriture. Si l’on retire Adam et Ève de l’équation, l’histoire de la rédemption ne tient plus. L’auteur nous rappelle que, sans Adam, il n’y a pas d’Évangile.

Auteur

RICHARD B. GAFFIN JR. est professeur émérite de théologie biblique et systématique au Westminster Theological Seminary à Philadelphie, aux États-Unis.

« Richard Gaffin livre ici une claire exposition du lien nécessaire entre l’historicité d’Adam et la mort et résurrection de Christ. Il montre la centralité du contraste biblique entre la solidarité "en Adam" ou "en Christ" pour la bonne nouvelle d’une communion restaurée avec Dieu. »
– YANNICK IMBERT, doyen, professeur d’apologétique, Faculté Jean Calvin

« L’ensemble de la doctrine chrétienne repose sur la personne d’Adam. Le langage et les principaux thèmes de Genèse 1 – 3 se retrouvent à chaque séquence clé de l’histoire de la rédemption, à tel point que le Nouveau Testament en fait le socle de l’édifice sotériologique bâti par le Christ. Si Adam n’a jamais eu d’existence historique, comme certains l’affirment, alors les doctrines fondamentales du péché et de la culpabilité originels ne peuvent plus être maintenues de manière cohérente. Cela dit, l’enjeu ne se limite pas à la théologie ; il est également profondément éthique. Sans ascendance commune, nous n’avons plus aucune base solide pour affirmer que l’ensemble des êtres humains de toute origine ethnique ont la même nature, la même dignité, et le même problème avec le péché. Si Adam n’a pas existé, aucun d’entre nous ne peut se targuer d’être fait à l’image de Dieu. Cet ouvrage de Richard B. Gaffin arrive donc à point nommé et rappelle avec force que si nous perdons Adam, nous perdons en même temps l’Évangile. »
– GUILLAUME BOURIN, pasteur de l’Église réformée baptiste de la Trinité ; auteur du livre Je répandrai sur vous une eau pure ; fondateur du blog Le Bon Combat ; directeur de l’Institut Biblique #Transmettre

« De nos jours, beaucoup de chrétiens ont malheureusement marginalisé la question de nos origines et de l’historicité d’Adam. Et cela de telle sorte que celle-ci est souvent perçue comme n’ayant que peu d’importance. Néanmoins, il est crucial de pouvoir remarquer qu’une telle marginalisation est principalement la conséquence d’un phénomène d’appauvrissement de la connaissance exégétique et théologique au sein de nos milieux évangéliques. De plus, la déplorable approche individualiste qui est offerte par certains à propos de l’Évangile a éclipsé ce double fondement biblique essentiel à la juste compréhension de celui-ci : notre union "en" Adam et notre union "en" Jésus-Christ. Dans ce petit livre, Richard Gaffin Jr nous offre une courte défense de l’historicité d’Adam en veillant à bien nous rappeler cette réalité biblique de notre double solidarité "en" Adam et "en" Jésus-Christ. Cet ouvrage expose ainsi certains des points doctrinaux majeurs qui seront alors négligés, voire même, mis en péril, lorsque le lecteur de la Bible s’écarte d’une pratique exégétique fidèle accomplie dans l’analogie de la foi. »
– DANIEL SAGLIETTO, directeur de la Faculté de Théologie Évangélique de Montréal, affiliée à l’Université Acadia

« Les bouleversements sociologiques et éthiques qui accompagnent le rejet de la doctrine biblique de la création et ses corollaires sont graves et nombreux. Cependant, la plus grande conséquence de l’absence d’un Adam historique est son impact sur l’Évangile. Dans ce petit livre, le professeur Gaffin démontre qu’on ne peut maintenir l’intégralité et l’intégrité de l’Évangile sans l’historicité intégrale du premier homme tel qu’il est révélé dans les Écritures. »
– PASCAL DENAULT, pasteur de l’Église évangélique de Saint-Jérôme, auteur des livres Solas, Une alliance plus excellente et Le côté obscur de la vie chrétienne

« Dans l’Écriture, notre identité en Adam détermine qui nous sommes aujourd’hui en tant qu’êtres humains créés à l’image de Dieu et qui nous deviendrons en tant que chrétiens rachetés en Christ. Richard Gaffin fait ressortir les graves implications théologiques qui découlent nécessairement de la négation de l’existence d’un Adam historique, premier ancêtre de l’humanité. »
– IAIN M. DUGUID, professeur d’Ancien Testament, Westminster Theological Seminary, Philadelphie

Préface à l’ édition française
1. Le problème
2. Les objections scientifiques et bibliques
3. La Bible et la science
4. Adam et Christ
5. Les interprétations inadéquates
6. Les conséquences des interprétations inadéquates
7. Une négation récente de l’historicité d’Adam : quelques remarques complémentaires

Titre original : No Adam, No Gospel
Auteur : Richard B. Gaffin Jr.
Édition : Impact
Parution : mars 2020
ISBN : 978-2-89082-403-4
Pages : 65
Format : eBook

Lire un extrait