Critique du livre ''La faille dans notre sainteté'' (DeYoung)

La faille dans notre sainteté
par Kevin DeYoung
(Impact, 2014, 173 p.)

Lors de la sortie de ce livre en anglais, en 2012, j’en avais vraiment apprécié ma lecture, pour voir comment l’auteur nous aide à comprendre un grand principe biblique fondamental, mais si mal compris semble-t-il. Je suis ravie de voir qu’il est maintenant disponible pour les francophones! J’espère que vous saurez profiter pleinement de la richesse qui se retrouve dans ce bouquin, petit en rapport au nombre de pages, mais immense dû au sujet qu’il traite.

DeYoung nous aide à clarifier ce chemin peu ou rarement discuté : la sainteté! Par la Parole de Dieu, il nous amène à faire un équilibre entre la loi et la grâce. En fait, que veut dire la sainteté pour nous, dans la réalité de nos vies comme gens professant connaître Jésus-Christ comme Sauveur? Est-ce que la sainteté est d’accepter de faire preuve d’abstinence en suivant une liste de choses à éviter?

Pourtant, nous avons les commandements de Dieu qui nous enseignent que si nous les gardons, nous savons par cela que nous l’avons connu (1 Jean 2.3).

« Du début à la fin, la Bible est remplie de commandements. Ils ne servent pas à gâcher notre relation avec Dieu, mais à la protéger, à la sceller et à la définir » ( p. 46).

L’auteur développe un aspect que j’ai beaucoup aimé et dont on n’entend pas souvent parler : Dieu nous a sauvés, non seulement pour sa gloire et parce qu’il nous aime, mais aussi pour la sainteté. Oui, Dieu nous a sauvés pour que nous soyons saints!

«Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ! En lui, Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui» (Éphésiens 1.3,4).

Bien que ce soit un sujet assez complexe, puisqu’il y a certainement plusieurs opinions sur ce principe biblique, j’apprécie la façon dont DeYoung nous ouvre la porte sur les Écritures et dépeint un tableau juste de la sainteté dans son ensemble. Il dit : «Pour être certain que ce soit clair, l’insistance sur la nécessité de la sainteté ne devrait en aucun cas ébranler la confiance en justification par la foi seule. Les meilleurs théologiens et les meilleures déclarations théologiques ont toujours souligné la nature scandaleuse de la grâce de l’Évangile ainsi que l’indispensable besoin de la sainteté. La foi et les bonnes œuvres sont toutes les deux nécessaires. L’une est la racine, l’autre le fruit. Dieu nous déclare justes uniquement grâce à la justice de Christ qui nous est créditée (imputée) (2 Co 5.21). Aux yeux de Dieu, notre innocence ne dépend absolument pas de gestes d’amour ou de bonnes actions » (p. 27).

La sainteté est beaucoup plus que d’obéir à des règlements, et c’est ce que DeYoung démontre clairement dans ce livre. L’accent est sur la foi du croyant qui désire suivre les commandements de son Dieu par amour et non par obligation, ce qui le pousse à vivre une vie de sainteté comme il est appelé à la vivre par la puissance qui lui est accordée par l’Esprit. Dieu donne le vouloir et le faire (Philippiens 2.13,14). Ce n’est plus une obligation, mais une joie, un honneur, une offrande agréable à notre Dieu!

J’aime la façon dont l’auteur rend le sujet accessible. Il nous expose la justification et la sanctification pour nous aider à voir clairement ce que Dieu nous demande : « [...] simplement d’accomplir ce qu’il a placé devant nous. La poursuite de la sainteté n’est pas un effort utopique pour faire exactement ce que Jésus a fait. C’est le combat de vivre la vie qui a déjà été accomplie en Christ » (p. 103).

Ce livre mérite toute notre attention et une lecture approfondie. Il nous prévient qu’il nous est parfois facile de tomber d’un extrême à l’autre de la pendule sous prétexte que nous avons la grâce:

• vivre de façon légaliste en faisant des œuvres pour se sentir plus saint ;
• vivre en toute liberté, plus besoin de ne rien faire.

Une chose est certaine, vous serez bien aligné avec la vérité des Écritures grâce à Kevin DeYoung. Ce livre vous servira pendant des années et sera un outil de référence. Il ne restera pas inutile, c’est évident puisque bien des chrétiens sont souvent perplexes à ce niveau. Je sais que, de mon côté, j’ai bien apprécié ma lecture et ce livre a solidifié mes convictions.

Bonne lecture !

Ann L. Beaulieu

J’ai reçu ce livre gratuitement de Publications Chrétiennes. Par contre, cela ne m’impose aucune obligation. Je suis libre d’écrire favorablement ou pas, en donnant mon opinion personnelle, selon mon discernement.
Article précédent Luther : conscience et prise de position (Kevin DeYoung)

Laissez un commentaire

* Champs requis