Qu'est-ce que le counseling biblique?

J’utilise volontairement le mot counseling que je préfère personnellement au terme relation d’aide. Le dictionnaire Larousse mentionne que le terme counseling signifie « se faire conseiller, prendre conseil ». En Europe, il est écrit avec deux « l », alors qu’en Amérique du Nord, on l’écrit habituellement avec un seul  « l ».

Avant d’aller plus loin et de définir le counseling biblique, j’aimerais vous posez une question chaude que se sont posée, à un moment ou à un autre, presque tous les intervenants qui font du counseling biblique :

La Parole est-elle une ressource suffisante pour accompagner un chrétien aux prises avec des problèmes personnels ?

J’aimerais aujourd’hui me joindre à l’école de pensée du counseling biblique et vous répondre oui, la parole est suffisante. Il est vrai que certaines problématiques du corps nécessitent les soins d’un médecin et une médication. De plus, plusieurs psychologues ont fait des observations pour des problématiques qui sont très utiles. Cependant, en regard de la transformation du cœur d’un point de vue biblique, les théories développées par les psychologues sont insuffisantes et parfois même malsaines, car elles ne comprennent pas Dieu, le péché et les réalités révélées par Dieu dans la Bible. Nous croyons que la Parole doit être la seule base sur laquelle nous devons comprendre l’âme. Nous croyons que la Bible est suffisante. Pas besoin de compléter notre compréhension de l’être humain et de la vie sur terre avec les théories de Freud, de Roger, de Yung ou d’Adler. Permettez-moi de vous citer Dietrich Bonhoeffer, un de mes auteurs préférés, dans son livre Life Together. Dietrich Bonhoeffer a été un des responsables de l’église clandestine durant l’Allemagne nazie d’Hitler pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il a écrit un grand nombre de livres. La « gestapo » (police militaire d’Hitler) l’a assassiné un peu avant la fin de la guerre. Il dit :

            Le plus expérimenté des psychologues ou le meilleur observateur de la nature humaine en connaît infiniment moins sur le cœur humain que le plus simple des chrétiens, qui vit en dessous de la croix de Christ. Le plus grand flair psychologique et la meilleure habileté ne peuvent pas saisir une chose : ce qu’est le péché. La sagesse du monde sait ce qu’est la détresse, la faiblesse et l’échec, mais elle ne sait pas ce qu’est un homme sans Dieu. De plus, elle ne saisit pas qu’un homme est détruit seulement par ses péchés et peut être guéri uniquement par le pardon de Dieu. Seul un chrétien peut connaître ces choses.

            Dans la présence d’un psychologue, je ne peux seulement être qu’un homme malade ; dans la présence d’un chrétien, je peux oser être un pécheur. Le psychiatre doit premièrement sonder mon cœur et pourtant n’en atteint jamais la profondeur. Mon frère dans le Seigneur sait quand je viens à lui : voici un pécheur comme moi, un homme sans Dieu qui veut confesser ses péchés et obtenir le pardon de Dieu. Le psychiatre me voit comme s’il n’existait aucun Dieu. Mon frère dans le Seigneur me voit comme je suis devant le Dieu juge et miséricorde, devant la croix de Jésus Christ. 

- Life Together, Dietrich Bonhoeffer (traduction libre)

Pardonnez cette longue citation, mais je crois que Dietrich Bonhoeffer exprime avec une clarté remarquable la conviction profonde à la base du counseling biblique.

Pour conclure ce premier article, permettez-moi d'attirer votre attention sur quelques versets qui répondent à cette question qui est, selon moi, à la base du counseling biblique : Sommes-nous aptes comme chrétien à accompagner un autre chrétien aux prises avec des problèmes personnels ?

« Pour ce qui vous concerne, mes frères, je suis moi–même persuadé que vous êtes pleins de bonnes dispositions, remplis de toute connaissance, et capables de vous exhorter les uns les autres. »

- Romains 15:14 

« C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. »

- Colossiens 1 :28

« Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu ; »

- 2 Pierre 1:3

Article précédent Lettre de nouvelles - Automne 2013

Commentaires

AKIKI RUTI Sylvie - janvier 1, 2018

Bonjour !

Cet article est intéressant.
Il m’a vraiment fortifié.
J’ai besoin d’une sorte de formation approfondie sur le councelling biblique.
Qu’est-ce que je dois faire ?
Je suis chrétienne depuis plus de 26 ans.
Que Dieu vous bénisse,

Sylvie

augustin R. Emmanuel - janvier 16, 2017

La parole de Dieu est utile pour corriger,instruire,aider,sanctifier et augmenter….

Laissez un commentaire

* Champs requis