Passer au contenu

Langue

Bible annotée AT 9. Les douze petits prophètes

Frédéric Godet
par Impact
Prix d'origine $24.00 - Prix d'origine $24.00
Prix d'origine
$24.00
$24.00 - $24.00
Prix actuel $24.00
Disponibilité:
25 en stock, prêt à être expédié

Toute révélation prophétique est dominée par les trois notions suivantes :

Celle du règne de l'Éternel, qui, préparé pour le jour ou le jugement de l'Éternel, doit embrasser l'élite sanctifiée de tous les peuples.

Celle du peuple de l'Éternel, choisi de Dieu avec la mission de préparer tous les autres à ce terme glorieux.

Celle de l'Envoyé de l'Éternel ou de l'Éternel lui-même, venant comme Messie au sein de son peuple, afin d'y réaliser, et par lui dans le monde, le règne de l'Éternel.

À propos de la série

Cette série de volumes a été rédigée sous la direction de Frédéric Louis Godet (1812-1900), grand théologien réformé et exégète suisse. Après des études universitaires à Neuchâtel, sa ville natale, ainsi qu’à Bonn et à Berlin, il devient aumônier pour le roi de Prusse, et précepteur du prince royal, le futur empereur Frédéric-Guillaume. Pasteur pendant quinze ans (1851-1866), Frédéric Godet est en même temps professeur d’exégèse biblique à Neuchâtel (1851-1873) et, par la suite, il le sera à la Faculté évangélique libre de la même ville (1873-1887).

Il figure parmi les érudits réformés les plus influents de son temps, et ses écrits sont encore publiés aujourd’hui en plusieurs langues. Il a défendu le christianisme orthodoxe contre le libéralisme des théologiens protestants de son époque. Sa vie a été marquée par une profonde piété personnelle et une grande connaissance de la Parole de Dieu.

La présente série laisse parfois voir qu’elle date, puisqu’elle remonte à environ 126 ans. Mais comme son équivalent n’existe pas aujourd’hui en français, elle pourra s’avérer des plus utiles pour tout étudiant de l’Ancien Testament.

Auteur

Frédéric Louis Godet (1812-1900) était un pasteur et théologien protestant suisse.

Après avoir étudié la théologie à Neuchâtel, puis à Bonn et à Berlin, il exerça un ministère pastoral de 1844 à 1868 en Suisse, et enseigna la théologie à la faculté de Neuchâtel jusqu’en 1887.

Durant les dernières années de sa vie, il se consacra à la rédaction et la relecture de ses nombreux commentaires bibliques.