Passer au contenu

Synonymes du Nouveau Testament

par Impact
19,95 $
translation missing: fr.product.item.price.tax_line_html
Disponibilité: translation missing: fr.general.icons.icon_check_circle icône Il ne reste que 5!

Présentation

Il y a des mots dont il est particulièrement intéressant d'étudier l'étymologie, à cause de leur sens profond et de leur signification dans le vocabulaire biblique.

Le Dr Trench traite des synonymes grecs du Nouveau Testament et donne les significations de ces termes, dans l'intérêt d'une bonne exégèse.

Détails

Auteur : R. C. Trench
Édition : Impact
ISBN : 978-2-89082-077-7
Parution : 1998
Pages : 448
Dimensions : 5,4" x 8,3"
Format : broché

Ressources connexes

Lire un extrait

Customer Reviews

Based on 1 review
0%
(0)
100%
(1)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
A
Alain Décoppet
C.R. Trench - Synonymes du Nouveau Testament

Il s'agit d'un ouvrage remontant au XIXe s. qui a été reproduit photomécaniquement. C'est dire l'intérêt de cet ouvrage qui, à ma connaissance, n'a pas eu d'équivalent depuis, en tout cas en français. Pour bien en profiter, il est utile de savoir le grec et le latin, car l'auteur analyse bon nombre de termes grecs du NT et utilise souvent le latin pour préciser leur sens. Quelle est la nuance entre "agapao" et "phileo" qu'on peut grossièrement traduire par "aimer" ou entre "naos" et "hieron" qu'on pourrait traduire indistinctement par "temple". C'est à ce genre d'analyses que se livre l'auteur en se basant sur leur emploi dans la langue grecque profane comme dans la langue sacrée de la koine.

Customer Reviews

Based on 1 review
0%
(0)
100%
(1)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
A
Alain Décoppet
C.R. Trench - Synonymes du Nouveau Testament

Il s'agit d'un ouvrage remontant au XIXe s. qui a été reproduit photomécaniquement. C'est dire l'intérêt de cet ouvrage qui, à ma connaissance, n'a pas eu d'équivalent depuis, en tout cas en français. Pour bien en profiter, il est utile de savoir le grec et le latin, car l'auteur analyse bon nombre de termes grecs du NT et utilise souvent le latin pour préciser leur sens. Quelle est la nuance entre "agapao" et "phileo" qu'on peut grossièrement traduire par "aimer" ou entre "naos" et "hieron" qu'on pourrait traduire indistinctement par "temple". C'est à ce genre d'analyses que se livre l'auteur en se basant sur leur emploi dans la langue grecque profane comme dans la langue sacrée de la koine.