Voici pourquoi Paulin Bédard recommande la lecture du livre « La grâce définie et défendue »

Comment des événements vieux de 400 ans peuvent-ils encore nourrir notre foi aujourd’hui ? Le pasteur Kevin DeYoung nous fait la joie de nous expliquer avec clarté et vivacité les doctrines bibliques du salut qui ont été définies et défendues au Synode de 1618-1619 à Dordrecht, aux Pays-Bas.

De quoi s’agit-il ? L’enjeu de ce vieux débat entre arminiens et réformés concerne la merveilleuse grâce de Dieu en Jésus-Christ. Depuis notre élection éternelle en Christ, en passant par l’expiation accomplie pour ses brebis à la croix, conduisant — au milieu de notre corruption et de notre mort dans nos péchés — au miracle irrésistible de la régénération par le Saint-Esprit, jusqu’à la persévérance des saints menant à la gloire éternelle à venir, le plan rédempteur de Dieu pour ses élus est tout à la gloire du Dieu trinitaire et pour la plus grande consolation de ses enfants. Tel est le plan de ce livre, qui suit les Canons de Dordrecht article par article : prédestination, rédemption, corruption, conversion, glorification.

Un petit livre, bien sûr, ne peut pas tout dire, surtout sur des sujets aussi glorieux, mais il peut dire beaucoup. Ceux qui chercheront dans cet ouvrage le fondement biblique détaillé des doctrines exposées dans les Canons (ou décisions) de Dordrecht risquent de rester sur leur appétit, car, bien que ce fondement apparaisse à plusieurs endroits, ce livre n’a pas pour but de fournir une démonstration exégétique approfondie, ce que d’autres ouvrages ont déjà fait avant lui. Son but consiste à expliquer clairement ces doctrines bibliques du salut, telles que confessées au Synode de Dordrecht.

Ces explications permettront aux lecteurs d’en apprécier toute la précision théologique, d’en comprendre les enjeux à la lumière du contexte historique du XVIIe siècle, et d’en percevoir les innombrables bienfaits pour l’Église et les chrétiens de notre temps. En somme, en parcourant les sentiers de l’histoire, de la théologie, de l’apologétique et de la pastorale, le pasteur DeYoung nous fait redécouvrir l’importance de Dordrecht pour la vie chrétienne d’aujourd’hui.

Les applications pratiques qu’il nous propose sont autant de pistes pastorales que chacun pourra approfondir par lui-même. La doctrine de l’élection, par exemple, nous incitera à l’adoration et à l’humilité, nous donnera confiance dans l’épreuve et stimulera notre zèle pour la mission et l’évangélisation. La doctrine de la persévérance affermira notre certitude du salut, nous avertira contre la nonchalance et l’immoralité, nous aidera à mieux comprendre l’importance de la prédication et des sacrements, etc. Je retiens en particulier l’intéressante suggestion de l’auteur selon laquelle la doctrine de l’élection nous est révélée pour nous communiquer une grande assurance, et non pour engendrer de l’angoisse. Dans le contexte actuel où de plus en plus de personnes souffrent d’anxiété, cette piste mérite d’être explorée…

Bref, cet ouvrage n’offre pas du lait pour enfants, mais de la nourriture solide pour ceux qui aspirent à grandir en maturité dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. Une lecture des plus édifiantes !

– Paulin Bédard
Auteur du livre Le solide fondement du salut ;
pasteur de l’Église chrétienne réformée de Beauce, Québec

Procurez-vous le livre « La grâce définie et défendue » dans les librairies chrétiennes suivantes :
Publications Chrétiennes
Librairie Chrétienne de Québec
Excelsis
Amazon CA
Amazon US
Amazon FR

Article précédent Voici pourquoi Dieudonné Tamfu recommande la lecture du livre « La théologie biblique »
Article suivant Voici pourquoi John Onwuchekwa a écrit le livre « La prière »

Laissez un commentaire

* Champs requis