Skip to content
Le livre qu'Edward Welch trouve utile, même après la 5e lecture

Le livre qu'Edward Welch trouve utile, même après la 5e lecture

 Je suis très heureux de présenter cette monographie concise de David Powlison. Comme pour la plupart des écrits de David, il s’agit d’un riche banquet. Vous y reviendrez pour en découvrir davantage. Je suis également triste qu’il s’agisse d’une publication posthume. David est allé rejoindre celui qu’il aimait par-dessus tout en juin 2019. Il me manque d’autant plus lorsque je lis Pasteurs, vous êtes aussi des conseillers.

David était un polymathe qui en savait beaucoup sur de nombreux sujets. Après avoir travaillé avec lui pendant près de quarante ans, je ricanais encore de ses références à des fleurs, des arbres et des oiseaux spécifiques, à des citations des premiers pères de l’Église, des détails d’un événement solaire prévu plus tard dans la soirée et des anecdotes sur les sports de Philadelphie – des références d’autant plus étonnantes qu’il avait grandi à Hawaï, et avait passé à Boston les années précédant son entrée à la Christian Counseling and Educational Foundation (CCEF). Mais il ne s’agissait là que d’ornements superficiels sur un homme qui connaissait Jésus, l’aimait, se nourrissait de la Parole, qui était totalement engagé envers la personne qui se trouvait en face de lui, et qui pouvait prendre plaisir à taquiner ses amis proches et sa famille (ainsi qu’à l’être en retour). Il a traversé la vie en sachant qu’il avait été créé à l’image de Dieu, mais qu’il avait aussi beaucoup en commun avec l’herbe des champs, qui passe vite. Tout ceci n’est peut-être pas une introduction suffisante pour vous persuader de l’aimer comme moi et beaucoup d’autres le font, mais peut-être est-ce suffisant pour que vous sachiez qu’il sera un guide digne de confiance et engageant pour le pasteur en tant que conseiller lors de relations d’aide.

Malgré son orientation pratique, ce livre n’a pas pour but d’être un manuel d’instructions. Il s’agit plutôt d’un repère qui vous permet de définir avec plus de précisions quelle est votre place dans le monde parfois déroutant de la relation d’aide. Il vous rappelle que vous pouvez dès maintenant offrir beaucoup de conseils aux autres, que vous en avez déjà offerts, et il explore le chemin à suivre. Il vous servira à la fois d’introduction au counseling biblique et de mentor à long terme.

David vous persuadera du fait que votre ministère est à la fois le ministère public et le ministère privé de la Parole. L’accompagnement pastoral inclut les deux. Il exposera des questions culturelles plus larges, en particulier le domaine de la psychothérapie ainsi que la réputation qu’a cette pratique d’aller en profondeur et de guérir les âmes. En revanche, il laisse l’Écriture dire ce que nous savons tous : Dieu seul révèle les maux profonds du cœur et leur remède à travers l’Évangile de Jésus-Christ. Nous ne sommes peut-être pas les intervenants les plus compétents, mais les Écritures soulignent à quel point les amis faibles, priants et aimants constituent le moteur pastoral de nos Églises. Ce livre nous conduit également vers une sagesse toujours plus grande dans ce que Grégoire le Grand a appelé « l’art des arts », c’est-à-dire les soins et conseils pastoraux.

Les questions posées par David tout au long de ce volume vous amèneront à évaluer où vous en êtes dans votre propre compréhension et vos compétences en matière de relation d’aide. Comme toutes les bonnes questions, chacune pourra susciter une réflexion fructueuse et des conversations stimulantes avec des collègues et des amis. Tout cela fera de Pasteurs, vous êtes aussi des conseillers le petit livre le plus épais que vous n'ayez jamais étudié. Ma cinquième lecture a été aussi utile que la première.

- Edward Welch

Pour en savoir plus, cliquez ici

Previous article Pouvez-vous nous aider à trouver notre prochain collègue ? Superviseur(e) à la production graphique
Next article Maintenant disponible ! «Guide pratique de théologie biblique» de Michael Lawrence