Un mot de Sebastian Demrey à propos du livre ''Chantons!''

Quel privilège pour moi d’avoir grandi dans une famille où le chant spirituel était pratiqué et valorisé ! Au travers de chaque couplet, chaque refrain, chaque mélodie entonnée, j’ai appris dès mon jeune âge à connaître qui était Dieu et la profondeur de son amour pour l’humanité. 

Depuis vingt ans, je chante à mon tour les vérités divines et salutaires qui ont su guider ma foi jusqu’à aujourd’hui. J’ai pu observer l’évolution de la musique chrétienne dans la francophonie et la place grandissante qu’elle occupe dans notre vie quotidienne, notamment au sein du culte. Toutes les générations, depuis les débuts de l’Église, ont utilisé le chant collectif pour alimenter leur foi et manifester leur reconnaissance envers le Créateur. Comme plusieurs d’entre vous, j’ai pu constater, avec le temps, des progrès significatifs au niveau de la qualité musicale et de la présentation de l’Évangile chanté dans nos Églises. Toutefois, dans une société moderne où les apparences sont plus importantes que le contenu, il n’est pas rare de voir nos temps de louange être transformés en spectacles où l’assemblée ne fait qu’observer les professionnels à l’œuvre. Trop souvent, l’approche congrégationnelle du chant est mise de côté au profit de la performance musicale. Pourtant, dans l’Église primitive, les chants n’ont jamais été réservés à certains chanteurs en particulier, mais bien à l’ensemble des croyants appartenant au corps de Christ. Si nous voulons développer une bonne vision de la louange dans nos assemblées, nous devons plus que jamais nous attacher aux principes bibliques essentiels concernant le chant spirituel et réfléchir sur la manière dont nous louons notre Dieu. 

C’est donc pour moi un encouragement de voir que les Getty proposent un ouvrage éclairé, accessible et honnête sur le sujet. Sans imposer une vision étroite, ces auteurs-compositeurs aguerris communiquent les principes fondamentaux derrière la pratique du chant collectif, qu’il soit fait en église ou en famille. En plus de s’appuyer sur des fondements théologiques solides, les auteurs réussissent habilement à rendre le contenu facile à comprendre et à mettre en pratique. Pourquoi chanter ? Quoi chanter ? Comment chanter ? À qui chanter ? Qui doit chanter ? A priori, de telles questions peuvent sembler simples, mais Keith et Krystin y répondent de façon claire, à la lumière de la Parole de Dieu, et nous font remarquer qu’il est facile de passer à côté de l’essentiel : une adoration qui plaît à Dieu. 

Qu’on soit un bon chanteur ou non, un pasteur ou un musicien, ce livre s’adresse à chacun d’entre nous. Je suis convaincu qu’il amènera les lecteurs à mieux comprendre le chant spirituel et la puissance qui s’y rattache. L’Église francophone a tant besoin de chants profonds qui instruisent, glorifient Dieu et qui annoncent clairement le salut. Chantons ! nous fournit tous les outils nécessaires pour y arriver.

Puisse cet ouvrage résonner dans votre cœur comme il a résonné dans le mien.

Humblement,

Sebastian Demrey

Article suivant Interview avec John MacArthur à propos de son nouveau livre

Laissez un commentaire

* Champs requis